La vie quotidienne à Roscoff - Association - AMMAC - Anciens marins et anciens combattant de Roscoff

Menu

Pages "Jaunes"

Associations roscovites

Annuaire Association * Menu

Association des Marins
et
Marins Anciens Combattants
de Roscoff
AMMAC


L'Association est dissoute à ce jour.

Espérons un nouveau démarrage !!!

Sigle de l'Ammac - Association d'anciens marins

  • Adresse du siège social : Affaires Maritimes - 22, rue Gambetta - 29680 ROSCOFF
  • Président :
  • Secrétaire :
  • Trésorier :
Objet de l'Association :

Son objectif principal est de participer à l'information nationale sur les trois marines :

  • Marine Nationale
  • Marine Marchande
  • Flotte de pêche

Cet objectif est renforcé par la disparition annoncée du service national et la restructuration de notre appareil de défense.

Elle a le devoir de perpétuer le souvenir et la tradition de notre passé militaire en étroite collaboration avec les autres associations concernées. 

Fonctionnement :

Créée en 1978, l'AMMAC de Roscoff regroupe actuellement 40 membres qui, outre des sympathisants, ont en commun d'avoir servi à quelque titre que ce soit dans la Marine Nationale.

Elle est rattachée à une Fédération Nationale qui comprend environ 600 associations de marins, et dont le siège est à Paris.

L'AMMAC de Roscoff reste ouverte à tous les marins actifs ou retraités des trois marines qui demeurent dans la communauté de commune ou son environnement. 

 

 Compte rendu de l'Assemblée Générale du 24 janvier 1999

Pour l'ouverture de la séance par le président Jean Miguet, celui-ci présenta ses voeux pour 1999 à l'assemblée (33 personnes) et fit marquer la mémoire de Daniel Defemme récemment décédé, par une minute de silence.

Par un bref rappel, le président fit le bilan des activités 1998, dont le compte rendu de la réunion du 17/10/1998 fut diffusé, et insista sur la sortie des ados à 1'lle Longue avec visite du SNLE " Le Tonnant " qui eut lieu le 24 octobre 1998.

Le trésorier J C Argouac'h fit le bilan financier qui se solde par un résultat positif et, Mme Renée Guyomard fit le point sur son action sociale (8 visites).

Le secrétaire Mr Anquet traita ensuite les affaires générales: - évolution de l'effectif- compte tenu des départs et des nouvelles adhésions, l'effectif se stabilise autour de 40 personnes

  • Renouvellement du président: pas de volontaires
  • renouvellement du porte-drapeau: pas de volontaires.
    On s'oriente donc vers une formule de participation occasionnelle tournante.
  • "Cols bleus" : suppression des abonnements, la municipalité, que nous remercions, nous transmettant son exemplaire (nouveau circuit de circulation à voir entre les intéressés au nombre de 8).
  • Sortie annuelle: trois propositions retenues majoritairement par l'assemblée sont à l'ordre du jour.
    La solution de la visite du CESSNA est à l'étude avec une solution de secours dans la région roscovite.

Le président évoqua la participation, non définie à ce jour, de l' AMMAC

  • au centenaire de la thalassothérapie, jumelé avec le Gouel Rosko 1999,
  • ainsi que la prochaine sortie pour les ados, du 15 février prochain à l'arsenal de Brest
    avec visite de la frégate LATOUCHE TREVILLE.

Ensuite, le président fit un exposé dont le texte a été remis aux participants sur le point fondamental de l'action de l' AMMAC et de notre société en général, consistant en l'insertion et l'épanouissement de notre jeunesse dans le monde actuel.

Les associations, dont l' en première ligne, ont un rôle essentiel à jouer dans la promotion et la connaissance des Métiers de la Mer.

Un congrès, qui s'est tenu à Nantes les 6 et 7 novembre 1998, sous l'égide de l'Institut Français de la Mer, auquel participait le CA Jean Miguet, avait pour thème " Comment faire connaître aux jeunes les Métiers de la Mer".

Une synthèse très approfondie est à paraître prochainement et servira de base de travail , pour les actions à venir.

Enfin, le président clôtura cette réunion par cette conclusion:

  • continuer à commémorer le passé (cérémonies, réunions...
  • vivre le présent (sorties, participations ... )
  • conforter et développer notre action en faveur des jeunes, dans le présent et vers l'avenir.

    Ceci est notre devoir

Une galette des rois fut la bienvenue et permit à chacun d'exposer ses points de vue et se remémorer les bons souvenirs...


"COMMENT FAIRE CONNAITRE AUX JEUNES LES METIERS DE LA MER"

Avant de clore notre assemblée générale 1999 et de recibler l'action de notre association, je souhaite évoquer le problème fondamental qui hypothèque l'avenir même de notre société:

 Il s'agit de l'insertion et, de l'épanouissement de notre jeunesse dans le monde actuel à l'orée du 3ème millénaire.

Certes, nous lui léguerons une technologie avancée mettant en valeur notre intelligence et notre savoir-faire dans des domaines de pointe, comme par exemple la communication et , l'information ( Intemet ... ), la recherche scientifique ( station orbitale ... ), la santé ( allongement de l'espérance de vie ... ) etc...

Mais cela sera-t-il suffisant pour assurer l'avenir de nos jeunes, susciter leur reconnaissance et gagner leur confiance?

Je ne le crois pas: ils attendent leur autonomie par l'emploi qui valorisera leur capacité à bien vivre.

La crise de chômage actuelle, partagée par de nombreux Etats, qui engendre parmi d' autres maux la dégradation du milieu social, voire familial, la perte des valeurs morales, l'inflation de la délinquance des mineurs, est sans doute une des principales causes de ces fléaux.

Le faisceau des solutions envisageables passe inexorablement par les problèmes de l'emploi.

Je n'ai rien inventé.

La communication et l'information doivent suppléer aux mesures politico-économiques dont l'efficacité se vérifie chaque jour !

L'information doit se faire notamment par:

  • la famille
  • l'Education Nationale
  • les associations

Et c'est là que nous intervenons

La tâche serait insurmontable si nous ne circonscrivions pas nos actions dans un secteur particulier qui convient parfaitement à notre région: LES METIERS DE LA MER

C'est le domaine d'application de notre association.

LE CONGRES DE NANTES ET LES METIERS DE LA' MER

Les 6 et 7 novembre 1998 les XIII èmes journées nationales de la Mer se sont déroulées à Nantes
(CONGRES DE NANTES) sous l'égide de l'Institut Français de la Mer avec pour thème:

 "COMMENT FAIRE CONNAITRE AUX JEUNES LES METIERS DE LA MER"

Ce congrès, aux travaux en commission duquel, j'ai eu l'honneur de participer, s'inscrivait exactement dans le sens de l'action que nous avons déjà entreprise à ROSCOFF.

Cinq marines furent prises en compte:

- Marine Nationale, Gendarmerie Maritime, Douanes, lutte antipollution, sauvetage..

- Marine de Commerce...

- Flotte de Pêche..

- Flotte Scientifique..

- Plaisance..

Trois commissions se partagèrent les travaux: 

  • Métiers de la Mer touchant à la souveraineté de l'État en Mer...
  • Métiers de la Mer touchant aux ressources vivantes et fossiles...
  • Métiers de la Mer touchant aux transports maritimes, à la plaisance, et aux activités rattachées, à savoir:
    • les chantiers de construction et de réparation, -les installations portuaires,
    • le traitement et la commercialisation des produits... etc.. 

Sur demande de ma part, une synthèse de ces travaux est à l'étude à la FAMMAC que je représentais; je m'y emploie personnellement.

Pour l'instant, et ici aujourd'hui, que pouvons nous retenir d'une manière générale:

  1. Tenir compte du fait que la dureté des métiers de la Mer ne fait plus partie de la psychologie des jeunes.
  2. Savoir que la durée des contrats proposés effraient les jeunes: à 18 ans, un engagement de 8 à 10 ans représente la moitié au moins de leur jeune existence. Il y a une distorsion de l'échelle des temps par rapport aux adultes...
  3. Il est nécessaire de combattre un phénomène national de morosité, de désinformation, "images d'Epinal, etc... phénomène nuisible à l'intérêt des jeunes et au développement de l'économie.
    Car les Métiers de la Mer sont en expansion et sont porteurs d'emplois:
    Il faut savoir en effet que si nous n'exploitons pas nos 5000 km de côtes sur deux façades, d'autres le feront..
  4. La crainte d'un engagement à vie à la Mer, n'est plus d'actualité:
    Les métiers induits par les activités maritimes, ouvrent la porte en moyenne à 6 emplois à terre pour un emploi embarqué..
  5. Le déficit en Personnel de base et en cadres, est commun à tous les Nlétiers de la Mer: Effarant exemple: dans la Grande Pêche comme dans la Marine Marchande qui requièrent quelques 30 métiers, certaines spécialités sont déficitaires. Celle d'électromécanicien est déficitaire dans toutes les Marines...
    1. Le mauvais génie c'est l'information qui est tout à la fois insuffisante et erronée,.
      On manque d'information sur:
      Les carrières
      Les emplois et les rémunérations
      Les secteurs déficitaires en emplois
      Les zones géographiques favorables à l'emploi (Ex: les ports et les Landes...
      Les métiers porteurs d'emplois stables (les métiers traditionnels par opposition avec l'exotisme, la mode ...
      Il nous appartient de faire passer toutes ces bonnes informations et de tordre le cou à celles (fui sont insuffisantes ou erronées...

  

Le "GUIDE DES METIERS DE LA MER"de Mr François Massot Administrateur de l'Institut Français de la Mer est à paraître prochainement. Il traitera des métiers, niveaux d'emploi, recrutement, formation, salaires, profil de carrière, où et comment s'informer etc...

CONCLUSION ET LIGNES D'ACTION 

Tout en conservant nos traditions amicales et festives, je vous propose les grandes lignes de notre action à venir:

- Continuer à nous joindre aux cérémonies commémoratives de notre passé qui doit rester dans le souvenir de la jeunesse, même si celle-ci a des préoccupations de plus en plus divergentes.

- Conforter notre action dans le présent et vers l' avenir selon deux lignes de force:

- Information de nos concitoyens sur la Défense Nationale qui vit actuellement des réformes profondes liées entre autres, au changement du contexte géostratégique, à la réduction du format et à la professionnalisation...

- Information de la Jeunesse sur les Métiers de la Mer qu'il s'agisse des métiers embarqués comme des métiers induits à terre...

 

Amicale des Anciens Marins de ROSCOFF -  le 3 novembre 1998

Compte rendu de la réunion plénière du 17 octobre à laquelle ont participé vingt d’entre nous.

Après le mot de bienvenue, le président a fait le point sur le bilan de l'été:

  • 1 - Journée du 15 mai : (joumée classée noire)
    • visite de la ville de Roscoff. 4 personnes sur 19 prévues
    • Goûter : 16 personnes sur 23 prévues
  • 2 - Obsèques de Monsieur Auguste LE MEUR (92 ans), ancien marin
    • présence de LAMMAC nulle, sauf quelques personnes isolées
    • manque de communication interne à l'association
  • 3 - Sortie annuelle de juin:
    • annulée pour raison de participation insuffisante ( < 30 personnes)
  • 4 - Gouël Rosko ( 27-28 juin).
    • Exposition des trois marines = un succès : + de 1600 visiteurs
    • 65% d’adhérents ont participé dont 7 adhérents à remercier pour leur implication totale (montage, présence, démontage)
  • 5- Journée "Portes Ouvertes Associations" (samedi 4 septembre)
    • 31 associations représentées dont l' AMMAC
    • les adhérents fidèles étaient là, peu de visiteurs lors de cette manifestation,
      ceci étant sans doute dû à un problème de fléchage et à un manque de publicité
  • 6 - Sortie des adolescents de Roscoff
    • Dans le cadre de notre insertion dans la vie de Roscoff et de notre participation en tant que marins, après Gouël Rosko, le président précise qu’il a souhaité commencer une série d’actions relatives à la jeunesse.
    • Ces actions s'inscrivent dans notre mission d’information sur les marines, particulièrement par suite de la suppression du service national
    • La première action de l'espèce sera consacrée à la défense nationale, avec la visite de la Base de 1'lle Longue et celle d’un SNLE, le samedi 24 octobre 1998 par un groupe d’adolescents encadrés par quelques anciens marins de l'association à savoir MM Miguet, Anquet, Argouarch, Gloaguen, Péron.
      • Précision du président sur le recrutement des candidats à cette visite:

        Je sais que de nombreuses familles regrettent de n'avoir pas été informées en temps utile.

        L’AMMAC de Roscoff décline toute responsabilité en ce domaine pour la raison suivante:

        L'accord entre la municipalité et notre association impliquait que:

        1. La liste des visiteurs serait à dresser par la municipalité à charge pour cette dernière d'assurer l'information locale
        2. L’AMMAC aurait à régler les questions purement militaires (visites, formalités d'accès,accueil, déroulement de la visite)
  • Le vice président confirme les positions de l'association et, résidant à Brest, nous assure de son action auprès des instances maritimes
  • Le trésorier, fait le point de la situation financière positive.
  • Renée Guyomarch fait part de ses actions sociales ainsi que du souhait de Mme Joséphine Cabioch, absente à l'assemblée de ne plus faire partie de notre bureau

Ensuite, le secrétaire, passe en revue les sujets divers à savoir:

  • 1 Saluer la présence de deux nouveaux membres ( Marcel Jézéquel et Jacques Créach)
  • 2 Synthèse des réponses au questionnaire du 8 mai
    sur la définition des préférences quant aux jours, mois, horaires des réunions et sorties:
    • Réunions:
      • Jours: Samedi (11 voix), dimanche (4voix)
      • Horaires: 10 à 12 heures ( 13 voix), 17 à 19 heures (3 voix)
    • Sorties:
      • Jours: Samedi (8 voix), dimanche (8 voix)
      • Mois: Mai ( 7 voix), Juin ( 5 voix), Avril.....
  • 3 Internet
    L'AMMAC de Roscoff, via Mr Cuzon, directeur de la Maison de Retraite St Nicolas est inscrite sur l'annuaire des associations et il y figure notamment notre raison d'être et nos coordonnées
  • 4 Cols Bleus
  • Dans le but de supprimer l'un des deux abonnements actuels, le nombre de lecteurs semblant le justifier il est procédé par la voie du questionnaire ci-joint à un dernier sondage afin de statuer définitivement
  • 5 Préparation de l' AG de Janvier 1999 (voir questionnaire joint)
    • penser au renouvellement du bureau notamment aux responsabilités de président
    • penser à trouver un porte-drapeau, Georges Mayeux ayant fait part de longue date de son souhait de ne plus vouloir continuer - suggestions pour la/les sortie(s) annuelles) - participation à des manifestations : lesquelles ???
  • Alain Rondot fait le résumé de son séjour à Auxerre les 9, 10 et 11 octobre derniers où il a représenté l' AMMAC pour les fêtes du 20ème anniversaire du jumelage entre les deux villes
  • Ensuite, le Président fait un court exposé sur le rôle de la FAMMAC et passe la parole à l'assemblée pour les questions éventuelles:
  • A ce propos, le bureau a apprécié l'intervention d’un membre de l'association au cours de la réunion (fait suffisamment rare pour être souligné) sur l'origine de notre association en 1978; mieux vaut tard que jamais: Que l'intervenant soit remercié

Concours du logo pour représenter l'association

Cinq candidats ont présenté des projets. Qu’ils en soient remerciés!

Après le vote par les membres de l’assemblée, le projet de Pierre Péron a été retenu ( voir copie ci-jointe). Notre ami Pierre nous a avoué que son fils Patrick au talent reconnu était passé par là...

Ce logo, comme prévu, sera notre prochain emblème pour les documents officiels

Conclusion du Président

L'année 1998 a été marquée par l'élargissement des activités de notre association: le bilan que nous venons de dresser et nos projets en témoignent

Le nombre de nos adhérents a progressé, en particulier avec des membres exerçant une activité professionnelle

C'étaient nos objectifs prioritaires et nous avons partiellement réussi

Notre association n'accepte pas l'aumône des cotisations et préfère avoir moins de membres mais que ceux qui restent soient animés du désir de participer à la vie et à l'esprit de notre engagement

Bientôt un an de présidence m'a confirmé ce que je subodorais:

  • une minorité participe à tout, y compris aux tâches ingrates avec un bon esprit associatif. Qu'elle en soit remerciée
  • une bonne moyenne se laisse mener et picore ce qui peut l'intéresser personnellement
  • une minorité ne participe jamais à rien mais cotise.

Je comprends les difficultés des professionnels actifs, mais, aucun ne m'a convaincu de l'impossibilité totale d'avoir une activité associative.

Je comprends l'état d'esprit de certains anciens, pères fondateurs, qui laissent du mou aux nouveaux.

Mais je m'interroge sur le cas des absents systématiques dont quelques nouveaux adhérents. Que veulent-ils?

Ils se reconnaîtront et je souhaite qu'ils s'interrogent eux-mêmes sur la conduite à prendre pour nous faire part de leur décision à l’assemblée Générale de janvier 1999

Je souhaite bonne chance à la pérennité de notre association dans l'esprit de 1998

Le Secrétaire

Le Président

 

Nom et Prénom :

QUESTIONNAIRE - (A retourner au secrétaire avant le 11 décembre)

1- Préparation de l' AG de Janvier 1999

  • Etes-vous candidat pour être président ? Oui - Non
  • Etes-vous candidat pour être porte-drapeau ? : Oui - Non
  • Suggestions pour les sorties (même si celles-ci ont été faites dans le passé: la géographie locale et le budget disponible bloquent les initiatives hardies et les projets grandioses)
  • Mai-Juin 1999
  • Suggestions pour d'autres activités festives?
  • Participation à d'autres manifestations roscovites?

    A noter le prochain centenaire de la thalassothérapie:

    Que pouvons-nous imaginer dans ce contexte ? (Cet événement remplacera un éventuel Gouël Rosko 1999)

2- Souhaitez-vous recevoir la revue Cols Bleus? Oui - Non

 

Roscoff - Un groupe, d'adolescents visite l'Ile Longue

A l'initiative de l'amicale des anciens marins locaux, un groupe de jeunes adolescents de la commune pu visiter la base de l’Ile Longue.

L’amicale des anciens marins de Roscoff a mis sur pied une journée de découverte d’une base marine à l’intention des jeunes adolescents de la commune. Une vingtaine d’entre eux a eu le privilège de visiter la base de l’Ile Longue.

Sous la conduite de quelques marins de l'amicale des anciens marins un groupe d'adolescents de la commune a pris en autobus la direction de la base de l’Ile Longue. Cette journée a été marquée par un temps exécrable qui n'a pas permis de faire tout ce qui avait été programmé.

C’est ainsi que les autorités militaires ont dû annuler la navigation prévue dans la rade de Brest, balade nautique qui s'est finalement transformée en excursion en autocar.

Le groupe a été accueilli et dirigé dans la salle de conférences de l'état-major où une présentation détaillée de la base de l’île longue leur a été largement commentée. Le déroulement de la journée a comporté la visite de la base elle-même dont la pyrotechnie nucléaire, le parcours des missiles de la pyrotechnie au sous-marin et la visite du sous-marin nucléaire dans la zone des bassins.

Les jeunes roscovites ont eu le privilège de se voir inviter à partager le repas des officiers au carré qui leur est réservé. Ils ont vivement apprécié cette journée programmée spécialement pour eux par l'association des anciens marins locaux qui n'en restera certainement pas là, en ce qui concerne les initiatives à leur égard.

Octobre 1998

Menu - Annuaire Association

Liens :

Dernière mise à jour : 28 septembre 2009