La vie quotidienne à Roscoff - Association - Alberto Ponce - Guitare

Associations roscovites Annuaire Association * Menu
Alberto Ponce

Guitare

  • Contact : Michèle Lennon
    • 8, rue Armand Rousseau - 29680 ROSCOFF
    • Renseignements : 02 98 61 19 52 - Courriel - m.lennon@wanadoo.fr
  • Objet :
    • Développement de la guitare en Bretagne
  • Activités :
    • Stages
    • Concerts
Alberto Ponce, Le fou de la guitare
 
Alberto Ponce a passé un peu plus de trente ans au Conservatoire national de région de notre ville et formé des centaines de professionnels.

Hommage à un grand maître de la guitare qui a transmis son art avec passion et fondé une école française de très haut niveau.

 
Avec la guitare, nous sommes un vieux couple. Elle est diaboliquement difficile, mais je l'adore.» Alberto Ponce a pour sa guitare des attentions d'amant, des gestes délicats et précis. Une longue cohabitation les unit, puisque c'est à l'âge de huit ans qu'il découvre l'instrument qui ne le quittera plus. Un père qui joue en amateur, une grand-mère plutôt experte, quelques accords et les soirées madrilènes… « Une maladie familiale », résume Alberto Ponce. Lorsque ses parents s'installent à Barcelone, le jeune Castillan entre au conservatoire municipal de musique, étudie la guitare, le piano, l'harmonie et la musique de chambre, et en sort avec un diplôme et la mention d'honneur.
 
Sa rencontre avec Emilio Pujol, le grand maître de la guitare catalan, est décisive. Si on prête à la guitare de nombreux ancêtres, c'est en Espagne, apportée par les Arabes, qu'elle trouve sa plus large audience. Francisco Tarrega, fondateur de la guitare moderne a lui-même eu pour élève Emilio Pujol. « Un extraordinaire musicien, universellement reconnu, qui savait donner une technique, le sens de la sonorité.» Pujol dirige Alberto Ponce vers le conservatoire de Lisbonne où il enseigne, et à l'académie de Chigiana à Sienne… « En Italie tout est beau, la peinture, l'architecture, la langue, les femmes… J'en ai épousé une.» En 1961, il a alors 26 ans, Alberto Ponce obtient le premier prix du concours international de Paris organisé par Radio France. La France retient ses pas, puisqu'il enseigne au Conservatoire de Fontainebleau, à l'École normale de musique de Paris, et rejoint en 1971 l'école municipale de musique de La Courneuve, qui devient l'année suivante école nationale de musique, puis conservatoire national de région en 1974. Français, Italiens, Suisses, Japonais, Colombiens, Belges viennent sur son nom, et le conservatoire gagne peu à peu 1400 élèves par an. « Alberto est un des grands maîtres de la guitare en France, si ce n'est le plus grand, témoigne Serge Cyferstein, directeur du conservatoire.
 
Il a formé des centaines de professeurs et marqué l'histoire du conservatoire. Il est surtout un musicien exceptionnel, marqué à la fois par un grand amour de la transmission et du respect des élèves quel que soit leur niveau.»
 
Alberto Ponce reste discret sur ses nombreux récitals à travers le monde : « Du côté de Tarbes, une chapelle merveilleuse…» Et si on lui demande pourquoi la guitare : « La communion avec la musique, avec l'instrument. ça n'arrive pas tous les jours, c'est la quête du Graal. Mais parfois, il se passe quelque chose...»
 
Annuaire Association * Menu

Dernière mise à jour : 30 septembre 2009