La vie quotidienne à Roscoff - Centre de Perharidy

Centre de Perharidy à Roscoff

La Marquise de Kergariou

Marquise de Kergariou

100 ème anniversaire
1901 - 2001

 

Les enfants sur la plage de Perharidy, par le peintre Kerga

Les enfants sur laplage à Perharidy
par le peintre Kerga

Retour page Santé

* Index -

Menu
 

 

Blog sur l'histoire
de l'Ecole Publique
et
du Centre Hélio Marin

 

Site Officiel

 

Le site de Perharidy sur sa presqu'île tournée vers l'île de Batz ne manque pas de charme avec ses pins maritimes et surtout ses longues plages de sable où le paysage se modifie avec les marées. C'est ici qu'au début du siècle des religieuses soignaient comme on le faisait en ce temps là les malades pulmonaires. Elles amenaient leurs patients respirer le bon air marin avant que ne soit inventés des médicaments plus rapides et décisifs contre la tuberculose.

Voir large photo aérienne

Non loin de là, vers Roscoff, c'est ici que furent mis au point les principes de la thalassothérapie par le Docteur Bagot à Roc’hroum, durant la première moitié du 20ème siècle.


Centre de Perharidy from d d on Vimeo.

Des services spécialisés

Le Centre de Perharidy occupe aujourd'hui une place majeure dans la lutte contre la mucoviscidose chez les enfants et les adultes. Il possède aussi une forte notoriété dans le traitement de la surcharge pondérale et des troubles du comportement alimentaire jusqu'à 17 ans et 11 mois.

Déviations rachidiennes, affections de l'appareil locomoteur de l'enfant et de l'adolescent. L’Unité d'orthopédie est également à la pointe dans ce domaine.

Et s'il n'a plus de service de chirurgie depuis quelques mois, le C.H.M. accueille des patients souffrant de traumatismes crâniens, d'affections neurologiques ou neurochirurgicales, de troubles sphinctériens ainsi que des malades nécessitant une réadaptation cardio-vasculaire.

Enfin, son service d’hémodialyse et de néphrologie assure le traitement, toute l'année, des insuffisants rénaux et la surveillance des transplantés.

Ce centre de Perharidy comporte plus de 300 malades et 450 personnels soignants ( médecins, infirmières, aide-soignante, etc ).

Il traite la mucoviscidose, les traumatismes de la route, les problèmes des os, du métabolisme (obésité), etc…

Liens : Pension au paradis


53 MF, équipements compris: c’est la facture totale
du lifting que s’offre le Centre Hélio-Marin de Perharidy,
à Roscoff pour son centenaire qui sera fêté avec éclat en 2001.

Et avec d'autant plus de satisfaction non dissimulée que l'Etablissement que préside aujourd'hui Adrien Kervella a levé les hypothèques qui pesaient sur son avenir, il n'y a pas si longtemps encore.

Le C.H.M. emploie 450 personnes pour 300 malades.

Ses services spécialisés se nomment : pédiatrie, nutrition, maladies métaboliques, orthopédie, rééducation et réadaptation fonctionnelles, hémodialyse, néphrologie.

Le programme en cours se décline en trois phases.

Le chantier est d'envergure car, en fait de lifting, c'est d'une refonte importante de l'établissement qu'il s'agit. Le programme de rénovation suit d'ailleurs des rénovations préalables et sera prolongé par d'autres chantiers qui achèveront d'en faire une unité performante et confortable pour démarrer le 21ème siècle. "Le tour de force, précise Daniel Bonne, son directeur, aura été de concilier ces travaux avec le maintien de toutes les activités et sans nuisances, notamment sonores, pour Ies malades.

La première s'est achevée au début de cette année
et a porté sur la reconstruction des unités d'ergothérapie, d'orthophonie, de lingerie, le groupe électrogène et la chaufferie. Le départ du service de chirurgie a permis de récupérer des bâtiments et d’amorcer la transformation, sans tarder. Si. autrefois des immeubles désuets avaient fini par juxtaposer au fil des décennies, c'est aujourd'hui un bâtiment flambant neuf qui arrête le regard et se dresse face à la mer. Moderne mais, en rien agressif, bien au contraire : les toitures aux lignes courbes comme les carènes de bateaux, les ouvertures comme des hublots signent une vraie réussite architecturale due au cabinet lannionnais Foquer. Et naturellement, en supprimant les ruptures de niveau qu'imposaient des immeubles archaïques, le confort de circulation des pensionnaires en est sensiblement accru.

La deuxième phase - la plus importante
concerne la balnéothérapie, le groupe scolaire et l'unité d'hébergement. Son achèvement est prévu pour le mois de mars 2001, le chantier n'enregistrent pas de retards particuliers. Le Centre Hélio-Marin dispose en effet d'un groupe scolaire spécifique permettant d'assurer la scolarisation pendant l'hospitalisation. Jusqu'à présent, les cours étaient dispensés dans des préfabriqués d'un autre âge; dorénavant la vingtaine d'écoliers du primaire et la soixantaine du niveau collège seront accueillis, sur plus de 600 m², dans des salles de classes spacieuses et fonctionnelles. Quant aux bâtiments préfabriqués, ils seront tout simplement démantelés et permettront de gagner en espaces verts.

Encore plus spectaculaire, la construction de l’unité de balnéothérapie : une immense baie vitrée découpe la plage de Perharidy, et au loin la cité corsaire de Roscoff pour les malades qui accèdent au bâtiment où trois bassins sont en cours d'achèvement. Une grande piscine aux configurations classiques, une autre avec marches et une troisième avec un plateau élévateur pour les personnes à mobilité réduite. L’eau de mer est puisée, puis filtrée, tout à proximité.

La troisième tranche de travaux
verra la restructuration des plateaux de rééducation des adultes et des enfants, la kinésithérapie en général, et s'étirera d'avril à septembre 2001. C’est vers octobre, qu’est prévue l'inauguration solennelle qui sera l'un des temps forts de l'année du centenaire du CHM. Le chantier aura permis de réaliser une mue sur près de 4.000 m² . Le défi de hisser le C.H.M. aux normes du 21ème siècle aura été relevé, une réussite que Daniel Bonne attribue à la volonté des responsables d'avoir associé l'ensemble du personnel à ce vaste programme de rénovation. "Non pas une simple Information mais une participation y compris à la conception et à l'appel d'offres". De ce point de vue, c'était une première !


Retour page Santé * Index - Menu 

Mise à jour : 01 octobre 2009