La vie quotidienne à Roscoff - Naig Rozmor

Mondo Cane

retour " Naïg Rozmor "

Menu

Méditation pour le Vendredi Saint

Arrivé sur le large sommet du Golgotha, Jésus détourna avec dégoût, ses regards de la croix étendue à ses pieds. Aussitôt ses genoux obéissants ployèrent afin de s'allonger dessus, de toute la longueur de son grand corps.

Sa main droite fut appliquée sans ménagement sur la poutre et le bourreau la fixa à l'aide d'un clou de deux pouces de long. Le sang jaillit, les doigts se crispèrent et les lèvres du supplicié laissèrent échapper un gémissement.

Un autre coup de marteau et la main gauche fut attachée également.

Ensuite vint le tour des pieds.

Un tremblement épouvantable parcourut le corps de Jésus tandis qu'on lui plaçait les jambes sur la croix.

Elles furent maintenues rudement et le lourd marteau accomplit à nouveau son œuvre.

Jésus tout entier se tortilla dans un effort effrayant, cherchant sur la croix une place moins douloureuse. Sa poitrine se souleva aspirant un peu d'air, il pencha la tête sur l'épaule dans un frisson qui secoua tout son corps étendu et qui souleva ses genoux faisant aux ongles de pieds griffer le bois. Son cœur battait bruyamment, sa bouche ronflait en sanglotant, les larmes ruisselaient sur ses joues, ses cheveux étaient trempés de sueur, et ses yeux grand ouverts étaient remplis d'épouvante.

Alors tomba sur lui un moment d'accalmie qui annonçait son agonie.

Prederiadenn evid Gwener ar groaz

Erruet wair gribenn ledan ar Golgota, jezuz a zistroas gand heug e zellou diwar ar groaz astennet e-harz e dreid. E zaoulin sentuz a blegas evid gourvez warni, heb eur ger, euz led e gorv braz.

Kerkent e zorn dehou a oe pladet digernez war an treust hag ar boureo hen stagas gand eun tach, daou
veudad hirder dezaÔ
.

Ar gwad a strinkas, ar bizied en em zastumas ha muzellou ar gouzaÔver a zistagas eur glemmadenn.

Eun taol morzol all hag an dorn kleiz a oe staget d'e dro.
Da houde e teuas tro an treid.
Eur skrijadenn spontuz a redas dre gorv Jezuz tra ma edod o renka dezaÔ e zivesker war ar groaz.

Dalhet e oant mord en o flas hag ar morzol ponner a reas adarre e labour.

Jezuz a-bez a dortizas en eur strivadenn aonuz, o klask war ar groaz eur plas diboanioh ; e beultrin en em hwezas da glask eun tammig êr, kostezia 'reas e benn war e skoaz en eur skrijadenn a hejas e gorv astennet hag a zibradas e zaoulin, o lakaad ivinou e dreid da grabisa ar hoad.

E galon a veze klevet o lopa, e henou a rohe en eur zifronka, an daelou a ruille war e jodou, e vleo oa gleb-teil gand ar hwezenn, e zaoulagad leun a spont a oe digor-frank.

Neuze e teuas warnaÔ eur pennad habaskter a gemenne e angouni.

Naïg Rozmor

À Madeleine *** Ma prière *** Frère noir ***  Maloya *** Au nom de l'amour *** Timisoara

retour " Naïg Rozmor " Menu